Présentation

Le Cabinet Méresse Avocats a été fondé par Me Fleurine Méresse, Avocat spécialisé en Droit du Travail, titulaire du Certificat de Spécialité délivré par le Conseil National des Barreaux.

Après avoir exercé 12 ans au sein de la SCP J.-L. Barthélémy - F. Méresse dans cette spécialité, Me Méresse a souhaité inscrire l’accompagnement auprès de ses clients dans un pôle d’excellence en Droit du Travail, qui réunisse à la fois la maîtrise d’une matière technique et exigeante nécessitant une réactivité immédiate avec la volonté de moderniser l’approche du Droit du Travail pour permettre aux entreprises de considérer cette matière non plus comme un frein au développement mais comme un levier de leur compétitivité.

C’est la raison pour laquelle le cabinet Méresse Avocats propose à ses clients, des entreprises TPE/PME, de bénéficier à la fois de conseils précieux, en vue de prévenir ou défendre au mieux leurs intérêts dans le cadre d’un contentieux, mais également de formations, newsletters, petits-déjeuners d’actualisation juridique et conférences organisés en partenariat avec d’autres acteurs du monde du travail.

Le cabinet a reçu à cet effet l’agrément au titre des organismes de formation.

Domaines de compétence

Le Cabinet est spécialisé en Droit du Travail.
A cet effet, vous trouverez ci-dessous une liste non exhaustive des sujets fréquemment évoqués :

  • Négociation collective en entreprise (Accords NAO, accords sur la durée du travail et clauses forfait, épargne, interessement, CET, travailleurs handicapés, égalité homme-femme, accords avec les élus, Droit à la déconnexion, etc) 
  • Elections des représentants du personnel (mise en place du CSE, négociation du protocole d’accord préelectoral, calendrier des élections, contestation du vote etc)
  • rapports avec les élus (élaboration de la stratégie du calendrier des réunions, conditions de forme et de fond des consultations des élus, etc)
  • Mise en place du télétravail
  • Audit social
  • Procédure de licenciement pour motif économique ou non économique (personnel ou fautif, autres) et autre sanction disciplinaire (rétrogradation, mutation, mise à pied disciplinaire etc)
  • Mise en place et toilettage des outils de l’entreprise (accords, chartes, règlement intérieur, document unique, contrat de travail, avenant etc)
  • Contestation AT/MP,
  • Faute inexcusable
  • Décompte du temps de travail et des heures supplémentaires (complémentaires)
  • Santé et sécurité sur le lieu de travail
  • Formation professionnelle
  • Responsabilité pénale de l’entreprise et de son dirigeant
  • Etc.